le diocèse en synodele diocèse en synode

Opération baptistères

bannière de haut de page
 

La Pastorale du Tourisme, en lien avec la Pastorale Sacramentelle et Liturgique vous propose de participer à un challenge de 8 semaines, dans l'esprit de notre Synode diocésain, réfléchir à la mise en valeur des baptistères dans nos églises.

Partons des maintenant pour l'étape numéro 3.


Étape 3 : la Parole

Recevoir le baptême signifie être en mesure d'écouter la Parole de Dieu.
La guérison du sourd muet par Jésus montre son désir que s'établissent des relations entre les êtres et avec Dieu.
Tous nos sens sont appelés à ses relations.
Dans le baptême, c'est le mystère entier de la vie humaine qui est représenté.


Baptistère de l'église Notre-Dame  à Lorris

Baptistère de l'église Notre-Dame à Lorris


Le saviez-vous ?

Certaines églises sont construites sur des sources où l'eau ne cesse de couler (église de Hell-Bourg à la Réunion). C'est l'origine du nom fonts baptismaux, avec un t, de fontaine. Dans les premiers temps de l'ère chrétienne, les baptistères étaient situés à l'extérieur des églises et les adultes qui demandaient à être baptisés étaient plongés (baptizein en grec) entièrement dans une piscine baptismale, parfois cruciforme ou octogonale (Aix-en-Provence).


prière
mains jointes

Le geste de la semaine est :
mettre des fleurs fraiches


Souvent de pierre, comment un baptistère peut-il suggérer la vie qui se déploie si ce n'est pas par des végétaux ? Selon la saison, des fleurs ou une plante au port retombant suggèreront cette vitalité de l'eau. Il existe des plantes peu exigeantes en lumière et en chaleur qui pourront faire l'affaire.


Citation Jn5, 24

Rendez-vous mercredi prochain pour la 4e étape !





La Pastorale du Tourisme, en lien avec la Pastorale Sacramentelle et Liturgique vous propose de participer à un challenge de 8 semaines, dans l'esprit de notre Synode diocésain, réfléchir à la mise en valeur des baptistères dans nos églises.

Faire mémoire de son propre baptême ainsi que prier pour les futurs baptisés a du sens et est cohérent avec la réflexion sur notre propre histoire sainte.


Dans cette newsletter hebdomadaire, une prière, un geste, un texte biblique et la mise en avant d'un baptistère du Loiret. Partons des maintenant pour l'étape numéro 2.


Etape 2 : l'eau

L’eau est un élément vital, que ce soit pour l’homme ou pour la terre, depuis l’embryon jusqu’à l’irrigation des terres. C’est un synonyme de vie tant corporelle que spirituelle, de vie intérieure. Parfois nous nous disons desséchés quand il nous manque la connaissance ou l’amour.
Quelle est la source qui peut abreuver ces manques ? Une source d’eau fraîche et savoureuse qui permet d’oser vivre, de faire ce choix, en toute pureté et authenticité ? Une source d’eau jaillissante comme notre Dieu si inépuisable en amour.


Baptistère de l'église Saint-Gault à Yèvres-le-Châtel

Baptistère de l'église Saint-Gault à Yèvres-le-Châtel


personne assise qui prier les mains jointes

Le geste de la semaine est : dépoussiérer


Pour que notre regard soit attiré par ce lieu, il faut qu'il soit propre et frais. Si possible, dites à l'araignée de faire sa toile ailleurs, débarrassez les traces de bougie.. Parfois, le couvercle aurait besoin d'être astiqué... Il y a sûrement des personnes qui seraient ravies de rendre ce service !


prêtre versant l'eau dans un baptistere

Rendez-vous mercredi prochain pour la 3e étape !





La Pastorale du Tourisme, en lien avec la Pastorale Sacramentelle et Liturgique vous propose de participer à un challenge de 8 semaines, dans l'esprit de notre Synode diocésain, réfléchir à la mise en valeur des baptistères dans nos églises.

Faire mémoire de son propre baptême ainsi que prier pour les futurs baptisés a du sens et est cohérent avec la réflexion sur notre propre histoire sainte.


Dans cette newsletter hebdomadaire, une prière, un geste, un texte biblique et la mise en avant d'un baptistère du Loiret. Partons des maintenant pour l'étape numéro 1.


croix

Le baptistère, (ou “fonts baptismaux”) est un lieu : c’est là que jaillit la fontaine baptismale ou que la cuve baptismale est établie. Il doit être réservé à la célébration du baptême et bien mis valeur, car c’est là que les chrétiens renaissent de l’eau et de l’Esprit Saint.


Baptistère
Baptistère de l'église Saint-Denis de Trinay.

Baptistère de l'église Saint-Denis de Trinay


lectionnaire sur un ambon
mains jointes

Le geste de la semaine est : désencombrer

Pour redonner de la vie à nos baptistères, commençons par les regarder et demandons-nous ce qui gène le fait de les voir, de les remarquer : ôtons tout ce qui peut les masquer et les objets qui les encombrent (chaises, cartons, vieux tableaux d'affichage).


bougies

Rendez-vous mercredi prochain pour la 2e étape !

Vous recevez cette première étape car vous êtes abonné à la lettre d'informations hebdomadaire du diocèse. Vous ne recevrez pas les prochaines.

Si vous voulez continuer à recevoir la suite des étapes,
il faut vous inscrire en envoyant un mail à l'adresse :

JLIB_HTML_CLOAKING





Un challenge pour le temps du Carême proposé par la Pastorale du Tourisme en partenariat avec la Pastorale liturgique et sacramentelle et en lien avec le synode diocésain.


Opération baptistères

Le baptistère, (ou “fonts baptismaux”) est un lieu : c’est là que jaillit la fontaine baptismale ou que la cuve baptismale est établie. Il doit être réservé à la célébration du baptême et bien mis valeur, car c’est là que les chrétiens renaissent de l’eau et de l’Esprit Saint.


Car même si ces lieux sont peu utilisés actuellement, les célébrants préférant souvent célébrer le baptême devant l’assemblée assise dans les bancs, ces lieux peuvent être signifiants pour des personnes qui visitent l’église en l’absence de célébration.

baptistère

Le challenge

Huit semaines pour redonner de la vie aux fonts baptismaux de nos églises :

Chaque semaine une lettre d’information vous partagera un aspect du lieu à approfondir à l’aide d’un passage biblique, une prière du rituel et un geste concret. Le tout illustré par les baptistères de nos églises à travers le diocèse.


signe symbolique

Il ne s’agit pas uniquement de faire le ménage. Il s’agit de profiter de ce temps pour se demander quels sont les symboles dans un baptistère ? Que peut-on exprimer à travers cet espace liturgique ? Si le baptistère n’est pas très ornementé, que peut-on ajouter pour redonner le sens du sacrement ?


Et pourquoi pas en profiter pour se poser quelques questions sur le lieu et l’endroit où nous avons été baptisés, et reprendre la question de saint Jean-Paul II "Qu’avons-nous fait de notre baptême ?"

bougie
Programme de l'Opération baptistères

S'inscrire :
envoyer un mail à JLIB_HTML_CLOAKING





"Croire n’est rien d’autre que de se nourrir de la vie de Dieu jaillissant gratuitement de tant de manières ! La vie de Dieu passe en nous à la manière d’une eau claire en jaillissement perpétuel, sans interruption aucune. Le baptistère peut être signe de ce jaillissement, à condition qu’il soit rendu visible comme un lieu d’eau : en cette Cathédrale, en cette église se passent donc des gestes, des paroles et des actes à travers lesquels la vie de Dieu jaillit en l’homme à la manière d’une eau vitale !"

Charles Singer

Bientôt

  • Document sans titre
  • Document sans titre
  • Document sans titre
  • Document sans titre
  • Document sans titre

Newsletter

Recevez les nouvelles de la vie du diocèse :

Je m'abonne

Aller plus loin

Onésime
annonce de la foi,art-peinture,baptême,carême,patrimoine,pâques,synode-diocesain
annonce de la foi,art-peinture,baptême,carême,patrimoine,pâques,synode-diocesain
non
Pôle Beauce-Gatinais,Pôle Gatinais,Pôle Loire Est,Pôle Orléans Sud Sologne,Pôle Ouest,Pôle Orléans Bionne Forêt,Pôle Orléans Patay Ste Jeanne d'Arc
Pastorale du Tourisme et des loisirs,Pastorale Liturgique et Sacramentelle
Non
texte
8952
Actualités
non
synode, baptistere, careme, bapteme, paques, actualite, eglise, catholique, diocese, orleans, dieu, foi, jesus, loiret
oui