La grâce de la maternité

Être mère… une joie à nulle autre pareille, une expérience humaine et spirituelle qui bouleverse en profondeur.

Tissé dès la grossesse, le lien maternel avec l’enfant n’en finit pas de se déployer tout au long de la vie. Il doit cependant trouver sa juste expression pour que l’enfant puisse prendre son envol.

Les mères savent aimer d'un amour unique et indéfectible : écoute, présence, tendresse, attention, compréhension, sécurité affective… Elles donnent le meilleur d’elles-mêmes pour leurs enfants qui peuvent ainsi avancer confiants dans leur développement personnel.

Mais cet amour devra apprendre à se transformer pour laisser l’enfant devenir lui-même, fût-il différent de celui que sa mère avait rêvé…

Magnifique chemin de don de soi, quelques pistes ici pour éclairer cette réalité magnifique de la maternité et ne pas la laisser évoluer vers la culpabilité si courante de ne pas se sentir une bonne mère, ne pas en faire assez ou comme il faudrait… !

Eclairages

La figure de la mère dans la famille : extraits d'une catéchèse du Pape François

Maternité

"Les mères sont l’antidote le plus fort à la diffusion de l’individualisme égoïste. « Individu » signifie « qui ne peut pas se partager ». Les mères, en revanche, se « partagent », à partir du moment où elles portent un enfant pour le mettre au monde et l’élever. [... ] Ce sont elles qui témoignent de la beauté de la vie. [... ]

Être mère ne signifie pas seulement mettre au monde un fils, c’est également un choix de vie. Que choisit une mère, quel est le choix de vie d’une mère ? Le choix de vie d’une mère est le choix de donner la vie. Et cela est grand, cela est beau. [... ]

Les mères savent témoigner toujours, même dans les pires moments, de la tendresse, du dévouement, de la force morale. Les mères transmettent souvent également le sens le plus profond de la pratique religieuse : dans les premières prières, dans les premiers gestes de dévotion qu’un enfant apprend, est inscrite la valeur de la foi dans la vie d’un être humain. C’est un message que les mères croyantes savent transmettre sans beaucoup d’explications : celles-ci arriveront après, mais la semence de la foi réside dans ces premiers, très précieux instants. Sans les mères, non seulement il n’y aurait pas de nouveaux fidèles, mais la foi perdrait une bonne partie de sa chaleur simple et profonde. [... ]

Très chères mamans, merci, merci pour ce que vous êtes dans la famille et pour ce que vous donnez à l’Église et au monde."



Qu'est-ce qu'aimer un enfant ?

C'est l'entourer d'affection, non pas pour qu'il nous aime en retour mais pour qu'il acquière confiance en lui et s'ouvre aux autres et au monde. On n'élève pas un enfant pour soi. Les parents se trompent lorsqu'ils disent : « On s'aime tellement qu'on ne peut pas se quitter. » Aimer, c'est justement pouvoir se séparer sans que cela soit un drame. On en revient à la confiance.

L'enfant de 3 ans qui entre à l'école doit pouvoir se dire : « Maman me quitte mais je sais que je la retrouverai plus tard. » De la même manière qu'un nourrisson doit pouvoir attendre dans son lit, confiant dans la venue imminente de sa mère. C'est cela aussi aimer un enfant : lui apprendre à différer ses sources de satisfactions immédiates. Si au premier cri du bébé, la mère accourt, l'enfant n'apprendra jamais à devenir autonome. Il restera esclave de ses émotions et intolérant à la frustration.

Tandis que si la mère prend l'habitude d'attendre quelques minutes avant d'entrer dans la chambre du nourrisson, celui-ci apprendra à se calmer tout seul. Il profitera même de cette attente pour découvrir son corps, sucer son pouce. Il apprivoisera la solitude et prendra confiance en lui. Comme l'enfant qui trépigne pour obtenir un bonbon s'il sent que ses cris n'inquiètent pas ses parents. Si au contraire ces derniers se sentent obligés de céder, l'enfant est mis en échec. Il le ressentira inévitablement et ne sera pas heureux.

Source : www.pelerin.com

Maternité

Coups de pouce pour soutenir les mères !

Maternité
Maternité
Maternité

L'excès de sacrifice est inhumain ! Message aux femmes : se donner, c'est bien, mais sans étouffer ses talents !

Ne pas trop se sacrifier
Émission Écologie humaine de KTOTV - 3min53

Chaque semaine des femmes se retrouvent pour prier ensemble à travers le monde. Lancée en Angleterre en 1995, la "Prière des Mères" compte aujourd’hui près de 500 groupes en France. Coup de projecteur dans "La famille en questions" sur ce mouvement œcuménique au succès étonnant.

La Prière des Mères
Émission La Famille en Questions de KTOTV - 25min54

Dans le Loiret

Si nous voulons transmettre amour inconditionnel, patience, générosité, gentillesse ainsi que les autres dons de l’Esprit, il faut d’abord que nous les recevions nous-mêmes à la source. En d’autres termes, est-ce qu’on carbure à vide ou à l’Esprit saint ?
Un prêtre

L'Eglise vous accompagne dans tous ces moments

famille,pastorale familiale,éducation-enfants,éducation-jeunes
6322
famille,pastorale familiale,éducation-enfants,éducation-jeunes
Associations Familiales Catholiques de l'Orléanais,C.L.E.R. Amour et Famille - Equipes 3 ans,Service Diocésain de Pastorale des Familles
Vivre au quotidien
maternite, mere, enfants, famille, maman, vie quotidienne, question, aide, soutien, foi, catholique, diocese, orleans eglise, loiret, dieu, jesus christ