le diocèse en synode le diocèse en synode

L'Ascension - Evangile de l'année B

En ce temps-là, Jésus ressuscité se manifesta aux onze Apôtres et leur dit :

« Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades,
et les malades s’en trouveront bien. »

Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu.

Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.


Évangile selon Saint Marc 16, 15-20

Traduction liturgique sur www.aelf.org


L’Ascension : L’Église est envoyée en mission pour pour suivre l’œuvre de Salut du Christ ressuscité

Célébrée quarante jours après Pâques, la fête de l’Ascension marque la fin des apparitions du Christ ressuscité...


L’évangile de Marc, que nous lisons l'année B, nous dit que « Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. » (Évangile selon saint Marc, 16,19) Quarante, nous le savons bien, est un nombre symbolique (pensons, par exemple, aux quarante jours que le Christ a passé dans le désert avant de commencer sa mission). Ici, cette durée marque le temps qui a été nécessaire aux apôtres pour accueillir la réalité de l’évènement dont ils étaient les témoins à savoir la Résurrection du Christ. D’ailleurs, les récits d’apparition que nous lisons, cette année, le deuxième et le troisième dimanche de Pâques (l’apparition aux apôtres puis à Thomas, la rencontre des disciples d’Emmaüs avec le Christ ressuscité) attestent que la Résurrection n’allait pas de soi et qu’il a fallu ce temps, sans doute, pour que les apôtres passent du doute à la foi et reconnaissent les signes de la présence du Christ ressuscité.

Et puis, ce même Évangile de Marc, nous rappelle qu’à l’Ascension a lieu l’envoi en mission des apôtres : « Jésus leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. » (Évangile selon saint Marc 16,15) Désormais, il appartient aux disciples du Christ de proclamer l’Évangile à travers les âges et de poser les gestes qui attestent la victoire du Christ sur tout ce qui est l’expression du Mal. De fait, à partir de la Pentecôte que nous fêtons dix jours après l’Ascension, c’est bien cette mission que les apôtres, saisis par l’Esprit Saint qui leur est donné ce jour-là, vont avoir à cœur d’accomplir. Nous le comprenons, ce dont il s’agit est bel et bien de poursuivre l’œuvre de Salut du Christ dans l’histoire. D’ailleurs, c’est bien ce qu’attestent les signes qu’évoque saint Marc, notamment l’imposition des mains aux malades. Aujourd’hui, c’est bien encore par des gestes ou des paroles que les disciples du Christ signifient la libération intérieure ou le relèvement des personnes dans tout ce qui constitue leur humanité.

Enfin, l’Évangile de Marc nous rappelle que : « Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient. » (Évangile selon saint Marc 16,20). L’expression qu’utilise saint Marc : « Le Seigneur travaillait avec eux » montre que le Christ ressuscité est présent à son Église et que c’est lui qui, à travers les disciples, continue d’être à l’œuvre jusqu’au terme de l’histoire de l’humanité.

Père François Régnault
Source : ECDL n°22 - Avril 2018


ascension
non
Jésus,bible,formation-bible,formation-théologie,pentecôte,pâques
4771
Commentaires Evangile
Commentaire Evangile
evangile, ascension, saint marc, diocese, orleans, catholique, eglise, loiret, foi, dieu, jesus christ