le diocèse en synode le diocèse en synode

L’envoi en mission des 72

Après cela, parmi les disciples le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre.

Il leur dit : "La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson.

Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.
Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin.
Mais dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : "Paix à cette maison."

S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous sert ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.

Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté. Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : "Le règne de Dieu s’est approché de vous."

Mais dans toute ville où vous entrerez et où vous ne serez pas accueillis, allez sur les places et dites : "Même la poussière de votre ville, collée à nos pieds, nous l’enlevons pour vous la laisser. Toutefois, sachez-le : le règne de Dieu s’est approché."

Je vous le déclare : au dernier jour, Sodome sera mieux traitée que cette ville."


Evangile selon Saint Luc 10,1-12

Traduction liturgique sur www.aelf.org


Jésus envoie 72 disciples en mission, là où lui-même va se rendre. Les consignes sont précises : voyager léger, aller au devant des personnes sans a priori, leur proposer la paix, partager la vie de ceux qui les accueillent, guérir et annoncer : "Le règne de Dieu s’est approché de vous".

évangélisation

En envoyant ainsi ses disciples, Jésus les amène à prendre leur part dans l’annonce de la Bonne Nouvelle - l’annonce de la proximité du règne de Dieu - et cela nous dit quelque chose quant à notre responsabilité à nous, disciples du XXIe siècle. C’est maintenant notre tour d’être en mission.

C’est "facile" : nous n’avons qu’à nous référer aux consignes que nous trouvons dans ce texte de Luc. Elles sont simples et toujours d’actualité. Elles ne nous parlent pas de prosélytisme - le Christ ne dit pratiquement rien du message à transmettre - mais il s’agit d’être simples, paisibles et pacifiques, ouverts aux rencontres possibles. Dit autrement, c’est notre comportement qui sera le premier témoignage de ce que nous voulons transmettre.

Sortir de la routine

Partir "léger" c’est n’être chargé que de cette Bonne Nouvelle à partager en commençant par proposer la paix. La paix et non pas des dogmes ou une doctrine. Nous ne sommes pas tant envoyés pour convertir que pour partager cette paix, ce don de Dieu qui nous transforme, nous libère de ce qui nous enferme et nous permet d’entrer en communion avec les autres en abandonnant nos réflexes d’indifférence, de méfiance, d’exclusion.

Pendant les semaines d’été, nous allons sortir de notre routine. Que nous en profitions pour voyager, ou que nous puissions accueillir ceux qui passent. Et sans doute serons-nous tour à tour un peu des deux : voyageurs, pèlerins de la paix, ou hôtes. À chaque fois nous aurons à ajuster notre manière d’être les uns aux autres. Notre mission nous appelle à être ouverts à ce qui se passe, à nous rendre présents à ceux que nous rencontrons, attentifs à leurs attentes, à oser dire une parole ou poser certains actes. Les disciples avaient reçu une force de guérison. Peut-être pouvons-nous déjà prendre le temps d’écouter, d’accompagner ceux qui souffrent ?

Seigneur, donne-nous ton Esprit de vérité pour nous aider à être vrais, à proposer une parole d’amour et de paix et à accueillir ta présence dans nos rencontres.

Pascale et Odile
Source : Catho 45 n°4

non
Jésus,bible,formation-bible,évangélisation
6407
Commentaires Evangile
Commentaire Evangile
saint luc, evangile, commentaire, envoie des 72, diocese, orleans, catholique, eglise, loiret, foi, dieu, jesus christ